Ce topic est sponsorisé par les illuminati de Bavière.

Je m’apprête à vous partager quelque chose de très personnel, à savoir une histoire que j’ai écrite de novembre 2015 à juillet 2016 (et qui est actuellement en cours de relecture et corrections) : Paupierre - Témoin oculaire. J’espère que ça vous plaira, mais je vous demande rester modéré au niveau des critiques. J’ai déjà proposé la lecture du premier chapitre de mon histoire sur un forum d’écriture, et j’ai reçu des critiques assez loufoques et peu encourageante (du genre “Tes personnages ne sont pas assez développés” ; pour rappel, un seul chapitre était disponible à la lecture :ok_hand: ). J’ai déjà remis mon écrit à un écrivain public - probablement plus expérimenté et spécialisé que Jean-Kéké93 sur un forum - et ses retours ont été plutôt bons. Mais trêves de blabla, place à l’histoire !

Le concept

L’idée était de reprendre tout ce qui me plaisait le plus pour en faire une sorte de gros fourre-tout. J’ai donc repris, initialement, mon intérêt pour tout ce qui est “anomalies, mystères et bêtes de foire” pour créer une ville entourée de remparts : Paupierre (le “pierre” de Paupierre évoque les remparts). Cette sympathique petite bourgade a un tas de spécificités : on y produit de la bière, elle possède son propre carnaval de renommée internationale et on ne retrouve pratiquement aucune trace écrite sur l’Histoire de la ville. Fait encore plus étrange : les personnes natives de Paupierre ont toutes des yeux particuliers. Certains ont des yeux oranges, d’autres sont borgnes, et il y a une forte proportion de myopes, hypermétropes et astigmates par rapport au reste du monde sans qu’on ne sache expliquer ce phénomène.

C’est dans ce contexte qu’évolue un trio d’adolescents, Emile, Esther et Blaise. L’action a lieu en 2016.

Présentation de quelques personnages

text alternatif

Emile Dobe est âgé de 16 ans. C’est le personnage principal de l’histoire. Il est passionné par l’entomologie, il collectionne les insectes et a même son propre mille-pattes de compagnie. Initialement, toutes les passions d’Emile étaient secrètes, jusqu’à ce que la presse locale lui dédie un article, exposant ses centres d’intérêt aux autres personnes. Depuis, il est perçu comme une personne un peu bizarre et son cercle d’amis s’est rétréci. Emile n’est pas très grand et est souvent victime de moquerie concernant sa petitesse. Il est néanmoins assez courageux et ose défier des personnes plus grandes que lui. Comme tous les membres de sa famille, il est hypermétrope et a les yeux bleu électrique.

Au niveau de son prénom, Emile a été choisi pour la consonance proche de “Mille-pattes”.

text alternatif

Esther Locelle est âgée de 16 ans également. Auparavant, elle décolorait ses longs cheveux pour qu’ils soient blancs. Sauf que son coiffeur a fait n’importe quoi et lui a bousillé les cheveux, la forçant pendant un long moment à avoir des cheveux très courts ; actuellement, ses cheveux sont en train de repousser et sont teints en roux. Esther a un petit penchant pour l’alcool et la fête en général. C’est une éternelle râleuse, mais c’est sans doute la personne du trio ayant le plus de leadership. Elle traîne rarement avec des filles, trouvant ça plus drôle de rester avec des garçons. Elle porte toujours un attrape-rêve en forme d’étoile qu’elle a trouvé dans le grenier de sa grand-mère autour du cou. Ses yeux sont d’une couleur olive très prononcée.

Le prénom Esther a été choisi pour son étymologie identique à celle du mot “étoile”.

text alternatif

Blaise Hert est le troisième personnage du trio. Contrairement aux deux autres adolescents, il n’est pas natif de Paupierre, ce qui lui coûte quelques remarques injurieuses de la part de certains “puristes”. Blaise est bègue, et en plus de ça, c’est un gros trouillard. Lorsqu’une situation dégénère, Blaise perd ses moyens et devient un faire-valoir idéal pour les deux autres personnages. Quand Emile et Esther partent à l’aventure, Blaise préfère rester en retrait avant de les suivre … Il craint encore plus la solitude que le danger. C’est un élève brillant, et il excelle en Latin, en Grec, en Histoire et en géographie.

Son nom a été choisi pour son étymologie, “blaesus” signifiant “bègue” en Latin.

text alternatif

Frédéric Tarsin, ou tout simplement Tarsin, est un sympathique bonhomme de 29 ans plein de conseils, surtout quand il a un peu trop forcé sur la boisson. Il est le patron du café “L’Œil de Lynx”, un bar miteux où la décoration est constituée de trophées de chasse et d’animaux empaillés. Il a très peu de clients et il ne comprend pas que c’est à cause de l’horrible mobilier de son bar. Son unique œil orange est perçant, même dans la pénombre de son café. Il porte un cache-œil, comme tonton Jean-Marie à une époque, sauf qu’il est plus cool. Il a la fâcheuse tendance à boire avec ses seuls clients principaux, à savoir Emile, Esther et Blaise. La solitude l’a rendu un brin alcoolique. L’Œil de Lynx se situe juste à côté d’une boutique, La librairie du Grand-Duc. Le gérant de celle-ci, Etienne Lapone, et Tarsin sont en conflit permanent pour des broutilles, par exemple des colis d’animaux empaillés qui arrivent à la mauvaise maison.

L’histoire (chapitres 1 à 3)

0_1509984244315_Paupierre - Chapitres 1 à 3.pdf

En espérant que ça vous plaise, ça me fait un peu peur de proposer mes écrits à la lecture :dizzy_face:

PS : désolé si les dessins sont grands … Je les avais mis sous spoiler à la base, mais ils ne s’affichaient pas :/